Qu’est-ce qu’un infoproduit (produit numérique) ?

septembre 04, 2018
Rédaction
Avez-vous aimé notre article?

Savez-vous ce qu’est un infoproduit? Saviez-vous qu’il existe des modèles commerciaux fondés sur la connaissance? Il s’agit de vendre des produits numériques, ce qu’on appelle les infoproduits. Cela dit, qu’est-ce qu’un infoproduit?

Vous trouverez ci-dessous les clés pour comprendre les  infoproduit (leurs avantages, les types d’infoproduits pouvant être créés ainsi que quelques exemples.

Qu’est-ce qu’un infoproduit ?

Un infoproduit, comme son nom l’indique, est un produit de formation distribué sur Internet et fondé sur l’expérience d’un professionnel. Son objectif est de résoudre un problème ou de répondre à un besoin d’un client grâce à un contenu de qualité.

Les infoproduits sont en plein essor dans l’entrepreneuriat numérique, pour les raisons suivantes :

  • Leur capacité à générer des revenus passifs ;
  • La possibilité de les envoyer automatiquement, grâce à l’e-mail marketing, ce qui facilite leur distribution ;
  • Leur couverture d’une infinité de niches de formation différentes qui n’avaient jusqu’alors pas leur place dans la formation traditionnelle ;
  • Les infoproduits sont une extraordinaire chance à saisir pour le marché de la vente de connaissances. La demande en éducation augmente à un rythme de 17 % et en Europe alors que seuls 2 % du marché est numérisé. Cela signifie qu’il reste un immense travail à accomplir.

Les types d’infoproduits

La création d’un infoproduit peut s’avérer très simple ou extrêmement complexe. Tout dépend du format de votre infoproduit et de la qualité de son contenu. En fonction de ces variables et de votre secteur d’activité, vous pourrez définir un prix plus ou moins élevé.

Voici les principaux infoproduits que vous pouvez rencontrer :

1.— Les guides ou les manuels au format .pdf

C’est l’infoproduit le plus élémentaire, que l’on offre parfois en cadeau. Ce sont de petits guides ou des manuels au format .pdf long de quelques pages.

Cet infoproduit est généralement distribué en tant que lead magnet, c’est-à-dire un cadeau offert à une personne qui veut lire l’infoproduit en échange de son adresse e-mail et de son accord que vous lui envoyiez des notifications.

2.— Les e-books

Comme son nom l’indique, un livre électronique (e-book) est un fichier au format numérique conçu spécifiquement pour être lu et décodé par des appareils électroniques.

Ces appareils portaient surtout à l’origine sur le célèbre « lecteur de livre électronique », mais on peut désormais lire un e-book sur pratiquement tous les appareils existants : ordinateurs, smartphones, tablettes, etc.

Les e-books s’achètent et se téléchargent facilement en ligne. On peut ensuite les lire n’importe où et n’importe quand.

À quoi ressemble un bon e-book ?

Il ne doit pas être trop long ou complexe. Réfléchissez au problème principal qui se pose à votre client idéal et dressez une liste des points à aborder pour que ce client résolve ce problème étape par étape.

Rédigez ensuite votre guide, insérez une image ou un graphique, et c’est bon. En moins d’une semaine, votre .pdf peut être commercialisé.

Le nombre de pages ne doit pas vous préoccuper. Ce que vous devez travailler, c’est la qualité du contenu que vous proposez : on trouve des e-books de 10 ou 15 pages avec un excellent contenu et d’autres de 60 pages qui, malgré un design élégant, ne sont pas assez utiles (ils n’apportent pas de modèles ni de solutions aux problèmes du public ciblé).

3.— Les livres audio

L’infoproduit audio nécessite un bon microphone pour que votre voix soit bien entendue et que la qualité soit au rendez-vous. Un montage doit ensuite être effectué pour l’introduction et la sortie de chaque épisode du cours, afin qu’ils soient de qualité professionnelle.

En règle générale, le prix d’un cours audio est plus élevé que celui d’un livre, de sorte que la marge bénéficiaire est généralement plus importante. Créer un infoproduit audio est aussi un art qui s’apprend.

Il existe des cours audio bon marché et faits maison comme des cours audio très professionnels et, par conséquent, plus chers, en raison de leur grande valeur intrinsèque.

4.— Les répondeurs automatiques

Ce type d’infoproduit est aussi très simple et adapté aux novices. Ce sont des cours envoyés par fragments, par e-mail (par exemple, une leçon par jour pendant un mois). C’est un nouvel exemple simple d’infoproduit.

Étant donné que le contenu est envoyé progressivement, vous avez l’avantage de ne pas devoir attendre que tout ce contenu soit préparé avant de vous lancer.

5.— Les webinaires

Ils peuvent être enregistrés ou bien en direct. Un webinaire est un séminaire retransmis sur Internet.

Différents types de webinaires existent : certains permettent aux auditeurs de l’écouter en direct, et de poser des questions tandis que d’autres présentent du pur contenu, sans questions et réponses préenregistrées.

Les prix que vous pouvez facturer pour un webinaire sont très variés. Cela dépend plutôt de la qualité du contenu et de la durée du webinaire. Cet autre type d’infoproduit est un nouvel exemple que de nombreuses marques devraient explorer.

6.— Les cours vidéo

Un large éventail de possibilités s’ouvre ici, car les cours vidéo ont tendance à être les plus coûteux en termes de réalisation, mais aussi à être les plus rémunérateurs.

La création et la vente de vos infoproduits vidéo exigent un degré de maîtrise assez élevé. Si vous faites des cours très élaborés, avec un contenu très fourni et exclusif, cela se traduit dans le coût. Il peut s’agir, par exemple, d’une formation continue d’au moins quatre semaines.

Vous pouvez avoir des cours au tarif unique, des cours à payer chaque mois pendant quelques mois ou encore des cours passant par des sites d’adhésion où des frais mensuels sont à régler et un contenu premium est accessible. Dans ce cas, l’arrêt des paiements entraîne la fermeture de l’accès. Ce sont les modèles classiques d’abonnement par paiement mensuel. Les cours vidéo constituent un nouvel exemple d’infoproduit.

7.— Les abonnements mensuels dans les communautés privées

C’est l’un des types d’infoproduits les plus difficiles à préparer. Cela dit, si vous le faites bien, votre rémunération sera à la hauteur et vous aurez constitué une communauté de clients, ce qui est positif.

Un exemple de communauté se trouve dans un site d’adhésion comme La Tribu. Ses membres paient un abonnement mensuel à une communauté fermée qui leur envoie de nombreux contenus de qualité.

8.— Les produits numériques basés sur des logiciels

Notre quotidien connaît une numérisation croissante, avec des bases de données et des besoins d’automatiser les processus métier. Si vous êtes développeur, vous avez une chance à saisir.

Vous pouvez créer des modèles pour WordPress, développer des applications ou des plug-ins, lancer des services pour des produits de développement Web, etc.

9.— Le mentorat

Le mentorat est l’une des étapes les plus avancées et se rapproche du conseil traditionnel. Vous pouvez faire du mentorat individuel ou en groupe. Cela consiste donc à accompagner vos clients pour atteindre un objectif que vous avez déjà atteint.

Étapes pour la création et la conception des infoproduits

Voici les étapes de base à suivre pour créer des infoproduits qui vous aideront à élargir votre communauté :

  1. Concevez le thème : réfléchissez à votre domaine de connaissance et à votre expérience. Choisissez le thème et le contenu les mieux adaptés à vos besoins et qui serviront de point de départ à votre infoproduit.
  2. Structurez le contenu : faites-vous une idée de départ sur le format, le titre, le contour du contenu, l’extension, la conception, les images, etc. Allez aussi loin que possible dans l’esquisse de votre contenu, avec des sections, des sous-sections, des chapitres, etc.
  3. Fixe un objectif : Définissez un objectif pour la création de l’infoproduit : offert en échange d’un abonnement à votre campagne e-mail, une source de revenus, une contribution supplémentaire aux clients qui achètent un service particulier, etc.
  4. Distribuez : décidez comment vous emploierez votre infoproduit dans la stratégie en ligne de votre entreprise.
  5. Validez : renseignez-vous sur les besoins ou les intérêts potentiels de votre communauté. Vous repérerez plus facilement leurs besoins. Analysez aussi d’autres indicateurs liés au trafic, aux téléchargements de lead magnets, aux ouvertures de newsletter, à l’analyse de la concurrence ou autres, etc. De cette façon, vous connaîtrez les profils de votre public et, partant de là, vous identifierez les produits susceptibles de les intéresser (et dans quelle mesure).
  6. Faites la promotion : Définissez un plan et un calendrier de lancement et de diffusion taillé sur mesure pour votre infoproduit. Un cours payant en ligne est bien différent d’un e-book gratuit donné en échange d’un e-mail qu’un guide.
  7. Mesurez les résultats : chaque type d’infoproduit nécessite une planification et un contenu différents. Analysez les infoproduits des autres professionnels de votre secteur. Il ne s’agit pas de copier, mais de chercher l’inspiration, d’apprendre et d’innover sur ce qui existe déjà. C’est un moyen de faire un infoproduit attirant et réellement efficace.

Quelques exemples de créateurs d’infoproduits

Voici cinq exemples pour mieux comprendre les infoproduits :

1.— Agustín Grau

Entrepreneur, écrivain et créateur d’infoproduits sur la liberté personnelle et financière. L’intégralité de son affaire repose sur les infoproduits, ce qui est très bien.

Cet entrepreneur du numérique travaille parallèlement à la fourniture de services et d’infoproduits, mais il est parvenu à aller plus loin et son modèle économique se concentre sur ces services et ces infoproduits.

Qu’est-ce qu’un infoproduit pour lui? Un moyen extraordinaire de monétiser les connaissances.

2.— Antonio G.

Expert en blog de voyages et de commerces en ligne. Il compte sur les infoproduits de « Inteligencia Viajera ».

Antonio a un objectif clair : vivre en voyageant et amener à zéro ses heures de travail. Actuellement, il travaille 50 heures par mois.

Cela montre que le fait d’avoir un objectif clair et un propos permet à ses infoproduits d’être reçus correctement.

Qu’est-ce qu’un infoproduit pour lui? Vendre des connaissances c’est aider d’autres personnes à réaliser leurs rêves.

3.- Javier Manzaneque

Marketing avec vidéo pour augmenter la visibilité et les ventes. Son infoproduit est un cours Facebook Live avec OBS.

Ses thèmes de prédilection sont :

  • Se démarquer de la concurrence ;
  • Améliorer sa réputation et sa crédibilité sur le marché ;
  • Mettre à l’échelle les résultats pour atteindre simultanément le plus de gens ;
  • Prendre du plaisir à faire quelque chose qui nous plaît, mais que l’on ne savait pas faire.

Son conseil pour comprendre les infoproduits et les valider : au bout de 1 000 abonnés, vous pouvez valider votre infoproduit en menant une enquête auprès de votre public.

4.— Óscar Fernández Herrero

Concepteur graphique et programmeur Web axé sur l’amélioration des conversions. Son infoproduit, c’est WordPress School.

Qu’est-ce qu’un infoproduit pour lui? L’infoproduit est aussi bien un début qu’une fin, il ne nécessite donc pas un investissement constant de votre temps.

5.— Miguel Aguado

Auditeur d’entreprise numérique et coach pour blogueurs et entrepreneurs numériques. Son infoproduit s’appelle « Tu estrategia ganadora 2017 ».

Voici son avis sur les infoproduits : lancer et créer un infoproduit est, en fin de compte, très satisfaisant.

Les infoproduits sont donc des outils idéaux pour attirer des leads. Il faut pour cela les adapter au public concerné, car la principale erreur que vous pouvez faire, c’est bien de ne pas s’adresser au bon public.

Vous voulez augmenter vos ventes grâce au marketing digital ?

Politique de cookies

Ce Site Web utilise des cookies propres et de tiers pour optimiser l'expérience de navigation de l'utilisateur et lui montrer de la publicité ciblée. Si vous poursuivez la navigation, il sera entendu que vous acceptez con utilisation. Pour plus d'informations, cliquez dans notre Politique de Cookies. ACEPTAR

Aviso de cookies