Guide pratique du marketing de permission

mai 02, 2019
Rédaction
Avez-vous aimé notre article?
Guide pratique du marketing de permission

Une marque ne peut toucher efficacement ses consommateurs que si elle connaît ses goûts et les respecte. Connaître sa cible est si important que les entreprises qui font de la personnalisation et qui abandonnent le marketing de masse sont les plus prospères. C’est ici que le permission marketing (ou marketing de permission) entre en jeu.

Nous sommes tellement bombardés de messages en permanence que la publicité de masse n’a plus les mêmes effets qu’auparavant. Pour beaucoup, elle est devenue désagréable. Nous vivons à une époque où les consommateurs ont accès à toutes sortes d’informations ; si une chose les intéresse vraiment, ils peuvent la rechercher.

Qu’est-ce qui est intéressant alors ? Proposer des informations personnalisées qui répondent aux besoins de chaque client. C’est pourquoi le permission marketing a été créé. Cette technique largement utilisée dans le marketing par e-mail donne aux utilisateurs la possibilité de choisir les informations qu’ils reçoivent. Ainsi, le client ne trouve pas cela envahissant et les entreprises envoient des messages aux effets plus conséquents.

Qu’est-ce que le permission marketing ?

Le terme permission marketing a été inventé par Seth Godin en 1999, devant le constat de la saturation du marché publicitaire. Conséquence principale de ce phénomène, capter l’attention du client était devenu presque impossible. Godin résume alors dans un livre comment développer une stratégie de marketing de permission afin de « faire d’inconnus des amis et d’amis des clients ».

La clé du permission marketing est de donner à l’utilisateur le choix de recevoir ou non des publicités concernant un produit ou un service particulier. Cela se produit quand le consommateur montre de l’intérêt pour vos offres et désire en savoir plus sur vos produits.

Le permission marketing peut se pratiquer aussi bien en ligne que hors ligne, à condition que l’entreprise ait l’autorisation du client. Sachez que, dans l’environnement numérique, vous avez plus de chances d’attirer l’attention du client puisqu’il a fait part de son intérêt pour vous.

Ce marketing vous permettra d’ajouter les informations que vous jugez nécessaires et de vous démarquer de vos concurrents. C’est pourquoi vous devez vous assurer, avant de lancer votre stratégie, de bien connaître les outils utilisés pour mettre sur pied ce type de stratégie de marketing par e-mail.

Fonctionnement du permission marketing : les étapes à suivre

Le processus d’élaboration d’une stratégie de permission marketing requiert du temps et des efforts. Toutefois les résultats que vous en tirerez garantiront le succès de votre marque. Avant de lancer votre stratégie de marketing par e-mail, vous devez évaluer votre produit et vous demander si vous avez une proposition de valeur assez intéressante pour attirer l’attention de l’utilisateur.

Après avoir clarifié ce point, suivez les étapes suivantes :

  1. Vous devez obtenir l’autorisation du consommateur pour lui envoyer de la publicité ou des informations, éventuellement en utilisant des formulaires ;
  2. Créez une base de données qui vous sera utile. Segmentez les utilisateurs, gérez les autorisations et filtrez les abonnés par goûts et centres d’intérêt. La segmentation est fondamentale pour envoyer des informations pertinentes aux utilisateurs ;
  3. Créez un contenu spécifique à chaque utilisateur. Le but en est de répondre à vos intérêts et d’améliorer les taux de conversion et l’efficacité de votre stratégie ;
  4. Il est temps de communiquer. Engagez un dialogue avec l’utilisateur afin de le convaincre. Essayez d’établir une relation bidirectionnelle ;
  5. Si le contenu que vous envoyez à chaque utilisateur est pertinent, vous gagnerez aisément leur confiance. C’est vital pour votre entreprise ;
  6. Objectif final : vendre.

Principales caractéristiques du permission marketing

Créer des stratégies de marketing numérique basées sur le permission marketing vous sera utile à différents égards. Pour cela, le permission marketing doit répondre à trois critères :

  • Personnalisé : le permission marketing est destiné à un consommateur spécifique. Cela renforce l’engagement entre la marque et le client ;
  • Pertinent : le client n’est pas bombardé d’informations qui ne l’intéressent pas. Le permission marketing vous permet de vous concentrer sur ce que le consommateur veut vraiment savoir. Envoyez les informations opportunes ;
  • Attendu : le fait que l’utilisateur ait donné son feu vert ou son autorisation signifie qu’il est très intéressé par votre produit ou service. Vous ne le prendrez pas au dépourvu et vous ne serez pas envahissant. L’utilisateur attend vos informations.

Types de permissions

Sachez, avant de lancer votre stratégie de permission marketing, qu’il existe plusieurs types d’autorisations. En effet, selon le niveau de ces autorisations, les messages peuvent être plus ou moins personnalisés.

1.— Permission explicite

C’est le type d’autorisation qui compte le plus. Il désigne l’autorisation directe donnée par un client pour recevoir des informations. Grâce à ce type de consentement, vous saurez ce qui intéresse l’utilisateur et quel type d’informations lui envoyer.

2.— Permission implicite

Les utilisateurs donnent leur permission lorsqu’ils s’inscrivent sur votre site Web, effectuent un achat ou remplissent un formulaire. Ce type d’autorisation peut également donner de bons résultats. L’utilisateur sait déjà qu’il va recevoir des e-mails : il s’est inscrit et manifeste donc de l’intérêt pour votre entreprise.

3.— Permission secondaire

Des sociétés intermédiaires établissent des contacts en cherchant des données dans des listes de vente. Des répertoires sont achetés et des adresses électroniques sont recueillies pour envoyer des informations sur la société. Bien que ce soit le type d’autorisations le plus facile à mettre en œuvre, les résultats ne sont pas aussi efficaces. Les utilisateurs peuvent le trouver envahissant. En outre, vous ne savez pas si ces adresses appartiennent à la cible que vous souhaitez attirer. En Europe, cette pratique, en plus d’être inefficace, est illégale.

Classification des e-mails en fonction du niveau de consentement

Comme vous avez pu le lire, selon le type de permission, vous dérangerez plus ou moins les clients. Par conséquent, en plus des types d’autorisations, vous devez savoir qu’il existe des types d’e-mails selon le degré de consentement des utilisateurs.

1.- E-mail “opt-in” option d’adhésion (permission marketing, inbound marketing)

Il s’agit d’un type de marketing par e-mail dans lequel le destinataire de la publicité a préalablement donné son accord pour recevoir l’information. Il existe deux types d’e-mail opt-in :

  • Opt-in sans confirmation : lorsqu’un utilisateur indique une adresse e-mail mais sans vérification de l’identité du propriétaire réel de cette adresse. C’est dangereux, car si l’e-mail est envoyé à une autre personne, il pourrait être considéré comme du spam.
  • Opt-in avec confirmation : contrairement à l’opt-in sans confirmation, lorsqu’un nouvel abonné s’inscrit avec une adresse e-mail, un e-mail de confirmation lui est envoyé. Cela empêche les abonnements par un tiers ou le recours à de fausses adresses.

2.- E-mail “opt-out” de retrait (marketing d’interruption, outbound marketing)

Il s’agit d’un type de marketing par e-mail dans lequel le destinataire des informations n’a pas donné son consentement à l’envoi d’informations. Cependant, l’e-mail lui offre la possibilité de se désabonner du service.

De cette façon, son adresse e-mail s’ajoute automatiquement à la liste et ce sera à l’utilisateur de décider de se désabonner après réception du courrier. En Europe et dans de nombreux pays du monde, cette pratique, en plus d’être inefficace, est illégale.

Avantages du permission marketing

Les principaux avantages de l’intégration du permission marketing dans vos stratégies sont les suivants :

  1. Vous arrêtez d’être sur un mode intensif pour privilégier une stratégie qui vise à attirer le client ;
  2. Les petites et moyennes entreprises peuvent faire leur promotion sans devoir faire de grands investissements ;
  3. L’utilisateur s’attend à recevoir des informations, car vous aurez réussi à attirer son attention et à rester dans son « top of mind » (il vous a mémorisé) ;
  4. Vous pouvez conserver plus d’informations et segmenter votre base de données. Vos informations sont désormais plus précieuses ;
  5. Les clients peuvent participer à des actions marketing en échange d’incitations. Ils peuvent collaborer pour faire connaître la marque ;
  6. La communication avec les clients potentiels est directe. Si le bon engagement est créé, la relation grandira dans le temps et vos objectifs s’amélioreront.

Plateformes de permission marketing

Grâce à Internet, il existe de nombreuses plateformes pour transmettre des informations à vos clients potentiels. Voici une liste des outils les plus intéressants :

  • L’e-mail. C’est l’outil principal pour faire du permission marketing efficace. Tout le monde n’utilise pas les réseaux sociaux au quotidien, mais le courrier électronique est un outil fondamental utilisé quotidiennement ;
  • Twitter : La permission sur Twitter est donnée quand un utilisateur vous suit et devient votre follower. Tous vos messages apparaissent alors sur son fil. C’est un outil qui est moins direct que le courrier électronique, mais si vos abonnés retweetent vos messages, ces derniers ont plus de chance d’être lus. Engager une conversation à travers ce média est par ailleurs très facile ;
  • Facebook: À l’instar de Twitter, lorsqu’un utilisateur vous suit ou devient fan de votre page, il vous donne sa permission ;
  • Sur cette plateforme, un utilisateur donnera sa permission en s’abonnant à votre chaîne. Chaque fois que vous publiez une vidéo, celle-ci apparaît sur sa page d’accueil et il reçoit une notification par e-mail.

Bien que le marketing par e-mail soit très efficace s’il est utilisé à bon escient, le permission marketing est né pour pallier certains de ses inconvénients. Cela s’explique tout simplement par le fait que le destinataire souhaite recevoir la publicité, ce qui constitue un avantage à la fois pour lui et pour vous en tant qu’entreprise.

Le permission marketing est cependant de plus en plus utilisé par les professionnels du marketing. Vous souhaitez l’essayer ? Créez votre campagne avec MDirector en quelques minutes seulement. Vous disposerez, sur une plateforme professionnelle de marketing par e-mail, de tous les outils nécessaires pour que votre stratégie de marketing par e-mail soit la base du succès de votre entreprise.

Vous voulez augmenter vos ventes grâce au marketing digital ?

Politique de cookies

Ce Site Web utilise des cookies propres et de tiers pour optimiser l'expérience de navigation de l'utilisateur et lui montrer de la publicité ciblée. Si vous poursuivez la navigation, il sera entendu que vous acceptez con utilisation. Pour plus d'informations, cliquez dans notre Politique de Cookies. ACEPTAR

Aviso de cookies