Guide pratique de Social Selling et Storydoing pour vendre plus

juin 16, 2020
Rédaction
Avez-vous aimé notre article?

Le Storydoing est l’art de construire des récits qui motivent les gens à agir. Même si nous entendons le terme storytelling depuis des années et son pouvoir de faire vibrer, de persuader et de vendre, le storydoing est toujours un mot inconnu. Mais la réalité est que, grâce à lui, les lecteurs transcendent la lecture seuls et agissent.

Par le biais du storydoing, les marques ne se limitent pas à l’émotion. Cela va plus loin. Le storydoing rend la lecture si vivante, au point d’en faire une expérience. Dans cette histoire d’actions et d’engagement, le héros est le consommateur.

De nombreuses études montrent que les marques qui mettent en œuvre ces stratégies dans lesquelles elles incitent l’utilisateur à «faire» croissent plus vite que celles qui choisissent uniquement d’afficher leurs produits comme dans une vitrine avec des prix.

Ce qu’ils ne vous ont pas dit sur Storydoing

Depuis des années, les discours communicationnels des agences de publicité regorgent d’histoires. Certaines organisations ont particulièrement bien réussi. Mais d’autres ont considérablement déformé la réalité pour obtenir des revenus économiques.

La vérité est que les histoires sont racontées pour réaliser des actions énergiques. Par conséquent, face à une proposition Storydoing, nous devons canaliser 3 éléments fondamentaux et basiques pour construire une histoire.

A.- Que voulez-vous que les gens sachent?

C’est élémentaire, c’est le plus basique. Vous devez être clair sur ce que vous voulez que votre public cible sache sur vous et votre marque. Par-dessus tout, que faites-vous et comment gérez-vous chaque situation?

B.- Que voulez-vous que les gens ressentent?

Quelle est l’émotion que vous souhaitez associer à votre histoire? Lorsque vos clients approchent de votre marque, ils devraient ressentir de la joie, de l’indignation, de la paix … Pourquoi? Parce que les émotions jouent un rôle vital dans la prise de décision. Par conséquent, vous devez planifier la façon dont vous allez transmettre cette émotion. Ici, il est bon de pratiquer un peu de persuasion et de copywriting.

C.- Que voulez-vous que les gens fassent?

Comme le dit la troisième loi de Newton, chaque action génère une réaction égale et opposée. Il s’agit également d’une théorie de base de la communication. Nous disons quelque chose parce que nous attendons quelque chose, une réponse. Qu’est-ce que votre public aura en lisant et en écoutant votre histoire? Cela peut être l’abonnement à votre base de données, l’achat d’un produit ou l’affiliation à un nouveau service. La réponse n’est disponible que pour vous.

Ce que personne ne vous dit sur le Storydoing

Toutes les marques, sans exception, vivent actuellement la même situation. La déclaration de COVID-19 en tant que pandémie a placé tous les efforts de marketing et de communication à un point fort. Seules les marques capables de construire des récits puissants à partir d’expériences réelles pourront battre la baisse des ventes.

Dans diverses parties du monde, et progressivement, des soulèvements de quarantaine ont lieu. Et cela profite aux commerces locaux. Bien que la possibilité d’un rebond du virus soit toujours présente pour de nombreuses populations.

Dans cette situation d’insécurité et d’incertitude, les consommateurs veulent être servis et se sentir soutenus par les marques en qui ils ont confiance.

Le Storydoing est l’action qui se produit après la conjugaison du verbe empathiser

L’avenir des marques étant de plus en plus incertain, les ventes sont également difficiles. Modifier les modèles commerciaux, les approches de communication et les campagnes de marketing établies est le défi auquel toutes les entreprises ont dû faire face à la suite de la pandémie.

Désormais, l’empathie doit être l’un des objectifs de toute stratégie de marketing numérique. Il est temps de passer des «jolis» mots du discours des marques à des actions notables, tangibles et mesurables.

Une étude intitulée « Marketing Week » menée par Kantar auprès de plus de 35 000 consommateurs dans le monde a montré que 78% des personnes interrogées pensent que les marques devraient les aider dans leur vie quotidienne. De plus, ils considèrent que ce sont ceux qui occupent le devant de la scène aujourd’hui.

Cette même étude indique que 62% des consommateurs estiment que leur pays ne surmontera pas la crise sans le soutien des marques. Attendre que 90% des marques collaborent avec les gouvernements pour trouver des solutions, dans la lutte contre l’étiquetage social COVID-19, le socialselling abandonne le storytelling pour céder la place au storydoing.

Comment faire le saut vers le Storydoing?

storydoing spotify

Si vous appartenez à l’équipe de communication ou que vous menez des actions pour votre marque à partir du récit, vous avez sûrement déjà rencontré le terme Storytelling.

Avec cet outil, il est possible de construire des discours sous forme d’histoires de persuasion, dont le but est d’éveiller l’émotion et d’atteindre un objectif spécifique et particulier avec chaque utilisateur. Cet objectif peut être, par exemple, de nouveaux abonnements à votre service. Ou, aussi, les convaincre de rejoindre votre base de données ou de faire un achat.

Le Storytelling est cela: émouvoir pour que les utilisateurs sachent que derrière chaque histoire il y a une personne ou une marque qui a avancé pour surmonter les obstacles sur leur chemin. De cette façon, le Storydoing apporte généralement comme résultat trois éléments fondamentaux pour qu’une marque reste dans le temps: Fidélité, engagement et confiance.

Passer du statut de spectateur à celui d’acteur

Maintenant, le Storydoing fait passer nos consommateurs de spectateurs à protagonistes. La raison de cette action est de faire passer les marques de l’excitation à faire partie d’une action. Comme par exemple, le cas de North Face et son alliance avec Spotify. Dans l’une de leurs campagnes, ils ont construit un discours pour promouvoir la dernière ligne de vêtements de pluie de l’entreprise textile, accompagné d’une liste de lecture à écouter sous la pluie.

Le résultat de ceci a été une campagne virale qui a gagné la sympathie des utilisateurs. Mais, toutes les marques, et encore moins en ces temps où les structures vacillent, n’ont pas les ressources pour s’allier avec un géant comme Spotify.

Cependant, il existe des moyens d’utiliser le Storydoing pour le commerce local. Ou pour les PME. Le saut vers le Storydoing est de créer des expériences à partir des histoires qui ont d’abord incité votre consommateur à acheter votre produit ou service.

Mais si le succès a été retentissant, ce sera parce que votre campagne a fait de l’utilisateur un excellent ambassadeur de votre marque. Investir dans des stratégies de Storydoing sera beaucoup plus rentable que d’embaucher des influenceurs, car personne n’est mieux placé pour défendre et représenter votre marque que vos propres clients.

Le nouveau modèle de Social Selling

Pour être énergique dans le Socialselling, il doit y avoir une histoire dans votre récit qui bouge et implique le consommateur. Autrement dit, vous devez combiner le Storytelling avec le Storydoing. Le socialselling, en fait, est possible car il y a une histoire derrière un produit qui déclenche une conversation.

Dans cette conversation, les marques les plus qualifiées vendent sans que les consommateurs ne s’en rendent compte en évitant de le faire explicitement.

Le nouveau modèle de socialselling consiste pour les marques à avoir un public qui les comprend et qui connaît leur histoire. En outre, ce public doit être formé à la gestion d’outils de médias sociaux et savoir comment acheter des produits et des services sous forme numérique.

5 facteurs pour se connecter et créer une bonne histoire

storydoing

Si vous avez passé des années à travailler sur le Storytelling de votre marque, à prendre des actions de communication basées sur cet outil, c’est le bon moment pour passer à l’action.

Parfois, beaucoup confondent Storydoing avec des événements. En fait, certains prennent comme exemple des expériences telles que RedBull Stratos, ce qui fait que de nombreuses petites entreprises ou organisations mettent leur veto au storydoing en pensant qu’elles n’ont pas la capacité de créer quelque chose d’aussi spectaculaire.

Mais ce n’est pas si vrai. Avec créativité, un peu de volonté et d’honnêteté, vous capturerez de nouveaux ambassadeurs de la vie réelle pour votre marque sans avoir à lancer des campagnes d’investissement de plusieurs millions de dollars. Il y a 5 facteurs que vous devez prendre en compte pour faire un bon storydoing:

1.- Observation

L’observation des masses ne génère pas de mouvement et ne permet pas d’extraire des informations spécifiques. Ce qui peut aider, c’est d’observer une personne. Il est plus facile de s’identifier à un seul individu qu’à un grand groupe qui peut être très hétérogène.

Fondamentalement, il s’agit de comprendre l’état d’esprit de votre personnalité d’acheteur. Ce qui compte pour lui, quelles sont ses motivations, ce qui l’émeut. De cette façon, il vous sera plus facile de créer un récit qui sympathise avec votre public.

2.- Identification

Obtention des informations et des comportements clés. Après l’observation, vous pouvez identifier les modèles de comportement et les réponses. Autrement dit, des détails qui aident à mettre l’empathie à rude épreuve.

3.- Empathie

En identifiant les modèles, il est plus facile de se mettre à la place de l’autre. Se mettre dans une situation et se sentir comme les autres vous aidera à comprendre ce qu’ils vivent et ce dont ils ont besoin pour résoudre leur problème.

De cette façon, il sera plus facile d’enchaîner un discours persuasif qui les fera se sentir identifiés et les aidera à sortir d’une situation ou à combler un besoin.

4.- Émotion

Les émotions sont le principal moyen de créer des liens avec les consommateurs. Il est difficile d’établir une relation étroite et de confiance si vous vous limitez à vendre uniquement des produits ou des services. L’objectif doit toujours être de susciter l’émotion chez le spectateur.

5.- Valeurs de la marque

Les histoires doivent se connecter avec les consommateurs, mais elles doivent toujours transmettre la mission, les valeurs et les objectifs de la marque. La storytelling a toujours été une ressource largement utilisée, mais il est également difficile de se démarquer dans un monde aussi compétitif.

Par conséquent, les marques ont décidé d’aller plus loin et de trouver de nouvelles façons de communiquer et de créer des liens avec les consommateurs. La storydoing n’est pas destinée à raconter une histoire, mais plutôt que le public lui-même la crée et la vit.

Pour faire une bonne histoire, il est nécessaire que les utilisateurs s’impliquent

Que les utilisateurs s’impliquent dans votre histoire, qu’ils se sentent concernés et vous donnent la permission d’interagir avec eux doit être le but de votre stratégie. L’interaction est la fonction principale du storydoing.

Votre histoire doit être claire, authentique et facile à comprendre. Tout, afin de générer des réactions positives chez les utilisateurs et de les faire passer à l’action.

En ce sens, la plus grande réussite de cette stratégie est de faire raconter l’histoire par les ambassadeurs de la marque, pas par les influenceurs. La raison? Les ambassadeurs sont capables d’éveiller deux grands sentiments chez les autres utilisateurs: la fidélité et la crédibilité.

Chez Antevenio, nous pouvons aider vos utilisateurs à passer du statut de spectateur à celui de protagoniste de votre histoire. Avec une stratégie efficace de Social Ads, votre marque atteindra ses objectifs au sein des réseaux sociaux, générant également des taux de conversion surprenants.

Vous voulez augmenter vos ventes grâce au marketing digital ?

Politique de cookies

Ce Site Web utilise des cookies propres et de tiers pour optimiser l'expérience de navigation de l'utilisateur et lui montrer de la publicité ciblée. Si vous poursuivez la navigation, il sera entendu que vous acceptez con utilisation. Pour plus d'informations, cliquez dans notre Politique de Cookies. ACEPTAR

Aviso de cookies